Les abscences

Toute absence doit être justifiée.

Les seuls motifs d'absence légitimes sont les suivants :

  • l'indisposition ou la maladie de l'élève ;
  • le décès d'un parent ou d'un allié de l'élève jusqu'au 4ème degré ;
  • un cas de force majeure ou de circonstances exceptionnelles appréciés par le Directeur ;

Toute absence pour d'autres motifs sera considérée comme non justifiée. L'absence à une seule période de cours correspond à un demi-jour d'absence injustifiée.

En cas de maladie de moins de trois jours, les parents (ou l'élève s'il est majeur et en autonomie), devra le renseigner par un mot au journal de classe inscrit sur le feuillet prévu à cet effet. Après plus de 10 demi-jours d'absences justifiées par un motif écrit des parents ou de l'élève majeur et en autonomie, l'élève sera tenu de présenter un certificat médical même pour les absences pour maladie d'une journée.

En cas de maladie de trois jours et au-delà, l'élève devra produire un certificat médical et l'envoyer à l'école.

Pour les absences non couvertes par certificat médical (ex. : permis de conduire, visite chez un spécialiste), l'élève  et/ou ses parents doivent demander au préalable l'autorisation  par le biais du journal de classe sur le feuillet " circonstances exceptionnelles " prévu à cet effet.  Le journal de classe doit être signé et daté par les parents et/ou par l'élève s'il est majeur et en autonomie.  Il doit être présenté au préfet de discipline la veille de l'absence souhaitée.

L'élève peut disposer de cinq absences pour circonstances exceptionnelles, sur l'année.

Chaque semaine, les éducateurs envoient une lettre de rappel pour les absences de la semaine restées injustifiées. Sans réponse dans les trois jours après le retour de l'élève,  l'absence est définitivement classée comme injustifiée.

A partir de plus de 20 demi-journées d'absences injustifiées pendant une année scolaire, les parents, les responsables ou l'élève majeur reçoivent une lettre recommandée. Cette situation est signalée au PMS. Si la direction et le PMS jugent le cas inquiétant, ils en avertissent le service d'aide à la jeunesse. A partir du 2ème degré de l'enseignement secondaire, toute absence injustifiée de plus de 20 demi-journées sur une année scolaire entraîne la perte de la qualité d'élève régulier et par conséquent la perte du droit à la sanction des études. Cette situation est signalée aux parents, au responsable ou à l'élève majeur  par lettre recommandée avec accusé de réception.

Pour retrouver la qualité d'élève régulier, ceux-ci doivent introduire une demande écrite auprès du Ministre via la direction de l'école : ils doivent s'engager à ne plus avoir d'absences injustifiées.

L'élève devenu élève libre qui compte, au cours d'une même année scolaire plus de 40 demi-journées d'absences injustifiées peut être exclu définitivement de l'école.

L'élève majeur qui compte au cours d'une même année scolaire, plus de 20 demi-jours d'absences injustifiées peut être exclu définitivement de l'école.

A partir de 20 demi-jours d'absences injustifiées, le chef d'établissement est tenu de signaler l'élève mineur à la direction générale de l'enseignement obligatoire.